Dalla rassegna stampa Cinema

Skoonheid, d’Oliver Hermanus è la Queer Palm 2011 di Cannes

La comédienne Julie Gayet et le réalisateur Joao Pedro Rodrigues ont remis le prix au réalisateur sur la plage Chérie Chéri.

Le Prix récompensant un film pour ses qualités artistiques et son traitement des questions gay, lesbienne, bi ou trans a été remis ce samedi.

Le Jury, présidé par Elisabeth Quin et entourée de Gérard Lefort, Thomas Albetshauser, Fred Arends, Esther Cuénot et Roberto Schinardi a décerné, Samedi 21 mai, la Queer Palm à : Skoonheid, d’Oliver Hermanus en sélection à un Certain Regard.

La comédienne Julie Gayet et le réalisateur Joao Pedro Rodrigues ont remis le prix au réalisateur sur la plage Chérie Chéri.

SKOONHEID
ou La beauté dangereuse

« Skoonheid » (La Beauté), film du réalisateur sud-africain Oliver Hermanus, a été projeté à Cannes dans le cadre de la sélection Un Certain Regard. Un film qui raconte l’histoire de François, bourgeois blanc, marié, aux attirances homosexuelles cachées. Au mariage de sa fille, il fixe son attention sur le jeune et beau Christian, jusqu’à l’obsession.

Si le film inspire une critique lapidaire au Hollywood Reporter, il a impressionné tant Franck Finance-Madureira, organisateur de la Queer Palm et chroniqueur pour Yagg, que Gérard Lefort, membre du jury du même prix et journaliste à Libération.

Tag

Cannes

Visualizza contenuti correlati


Condividi

Effettua il login o registrati

Per poter completare l'azione devi essere un utente registrato.